Index 3-Roues ] Remonter d'un niveau ] 1.1Side-car ] 1.2UneRoueAvant ] [ 1.3UneRoueArrière ] 1.4ChâssisS'Incline ] 1.5DeuxRouesAvantMotricesDirectrices ]

 

   1.3 Les 3-Roues à une seule roue arrière:

Troisième agencement général de composantes: Les 3-Roues à moteur arrière et roue arrière motrice. L'ensemble moteur et roue arrière provient habituellement d'une moto conventionnelle à deux roues.

Un des premiers beau spécimen fut le Phantom de 1977:

Ce groupe inclut aussi le Doran et le Tri-Magnum:

    

Il inclut aussi le FireAero et, même, la Fun Machine de Bill Badsey:

    

Plus récemment, le Scorpion de Grinnall est apparu en Angleterre:

Aussi, ce même agencement de composantes a été utilisé par Daniel Campagna pour réaliser son premier 3-Roues:

 L’esthétique de ce 3-Roues a ensuite été beaucoup améliorée par le designer Paul Deutschman, ce qui a donné le T-Rex:

Ce troisième agencement général de composantes inclut aussi le Cyclone à droite, développé par une équipe d'étudiants en génie de Sherbrooke et en design de Montréal. La particularité de ce Cyclone est qu'il comporte à l'arrière, un moteur et une transmission à courroie et poulies variables de motoneige.

D'autres 3-Roues similaires au T-Rex ont aussi été fabriqués par des passionnés, comme le G-Max ci-dessous:

Problèmes de ce type de 3-Roues:

L'esthétique du Scorpion de Grinnall est très bonne.
L'esthétique du T-Rex développée par Paul Deutschman et la fabrication mécanique réalisée par Daniel Campagna, sont toutes deux excellentes.
Le Cyclone est un excellent travail d'équipe réalisé par des étudiants.
Aussi, le G-Max est une belle réalisation d'un amateur passionné.

Aussi, il n'y a pas de doute que dans une même courbe à la même vitesse, le T-Rex et le G-Max peuvent être plus stables qu'une auto conventionnelle standard comme une Honda Civic ou une Golf de Volksvagen.

Mais malgré l'imagination, la patience et le travail de ces gens et malgré la capacité de leurs 3-Roues, ce groupe de 3-Roues présente des problèmes :

1) Aspect conception mécanique:
En cas de collision frontale, le moteur à l'arrière pousse dans le dos des passagers pour les écraser contre l’obstacle frappé. C'est comme dans le cas des autos 'sport' à moteur central et dans le cas des Formule 1. Donc comme dans le cas de ces derniers véhicules, la structure de protection des passagers doit être conçue pour retenir ce moteur arrière en cas de collision frontale, afin d'assurer la sécurité des passagers.

 

 

2) Aspect mise en marché:
Ces 3-Roues ont leurs passagers côte-à-côte assis dans des sièges enveloppants et retenus par des ceintures de sécurité dans une cage de protection.  Aussi, ces 3-roues doivent être très larges et très bas afin d'assurer une marge de sécurité contre le renversement. Donc ces véhicules s'apparentent aux autos de course comme les Formules Ford, Formules Indy ou Formules 1, d'un point de vue de leur agencement des passagers. Ainsi, malgré qu'ils peuvent être considérés légalement comme des motos aux USA et au Canada, ils s'apparentent peu aux motos et motoneiges. Il n'est donc pas évident d'attirer la clientèle de ces motos et motoneiges vers ce type de 3-Roues.

 

3) Aspect stabilité en courbe :
Le moteur et la transmission constituent un ensemble lourd localisé près de la roue arrière qui ne fait rien pour empêcher de renverser le véhicule en courbes à hautes vitesses.

Pire, il est possible que le véhicule ait à accélérer fortement et tourner en même temps à une intersection, comme à droite.
Dans ce cas, le poids est transféré vers l'arrière à cause de l'accélération, ce qui augmente le poids sur la roue arrière.
Avec tout ce poids sur cette roue arrière, l'accélération peut être encore plus forte de sorte que la roue avant intérieure peut se soulever et entraîner un renversement devant les véhicules qui s’en viennent en sens inverse, tel qu'illustré à droite :

 

Un conducteur habile peut garder le contrôle et s'amuser à soulever une des roues avant du Scorpion ou du T-Rex tel que ci-dessous. Mais un conducteur débutant ou moyen peut être surpris et être incapable d'éviter un accident.

 

 

4) Aspect tenue de route :
Afin d'améliorer la stabilité en courbe, le concepteur d'un tel 3-Roues peut avancer les passagers pour approcher le centre de gravité vis-à-vis les deux roues avant ,qui sont les seules à empêcher que le véhicule ne se renverse en courbes.
Mais ceci entraîne deux conséquences :

Premièrement, ça oblige à écarter les roues avant pour insérer ces passagers, donc le véhicule doit être très large. Ceci explique que ces 3-Roues sont typiquement aussi large qu'une Cadillac.

 

Deuxièment, si on avance les passagers, on diminue le poids sur la roue arrière. Ainsi, le moteur puissant de moto peut faire patiner la roue arrière et entraîner un tête à queue, particulièrement sur chaussée mouillée.

Ça peut se produire dans une bretelle d'entrée ou de sortie d'autoroute lorsqu'on accélère. Ça peut aussi se produire en démarrant à une intersection comme sur la figure à droite :

Nous avons même recueilli le témoignage d'un passager d'un de ces 3-Roues qui a fait un tête-à-queue tout simplement en tentant d'accélérer tout droit :
Pour accélérer plus rapidement, le conducteur a changé très rapidement de rapport, de la première à la seconde puis à la troisième vitesse, sans relâcher l'accélérateur ('Power shift').
Au passage de la 2ième à la 3ième vitesse, le moteur a pu accélérer à vide de sorte qu'en relâchant l'embrayage, l'inertie du moteur a réussi à faire patiner la roue arrière et le 3-Roues a fait un tête-à-queue.

Le 3-Roues Morgan des années 1930 était à traction arrière et il était connu pour présenter ce problème de patinage de la roue arrière sur chaussée mouillée, malgré un moteur moins puissant que ceux des motos et 3-Roues performants d'aujourd'hui.

Un conducteur habile peut trouver agréable de faire déraper les roues d'un véhicule. Mais il faut certainement être habile pour réussir à détecter le moment où l'arrière d'un tel 3-Roues va déraper. Encore ici, un conducteur débutant ou moyen peut être surpris et être incapable d'éviter un accident.

En pratique, les concepteurs de ce type de 3-Roues sont obligés d'accepter un compromis qui limite à la fois la traction au sol à l'arrière en accélération et la stabilité en courbe.
Le problème de cette solution finale est que le risque de renversement en courbe et le risque de tête-à-queue peuvent tous deux ne pas être éliminés.

 

En conclusion:
Cet agencement de composantes de 3-Roues à moteur arrière et roue arrière motrice:
          - Permet la conduite d'un véhicule très performant donnant des sensations de Formule 1.

Mais malgré ses performances en courbe et en accélération, il présente aussi des problèmes :
          - Le châssis doit être conçu pour retenir le moteur arrière en cas de collision frontale.
          - Le 3-Roues est légalement une moto, mais il n'y ressemble pas pour les motocyclistes.
          - S'il est mal conçu, le véhicule peut se renverser en accélérant tout en tournant.
          - Et le moteur puissant peut faire patiner la roue arrière et entraîner un tête-à-queue soudain,
          

Simplement pour la sécurité mais aussi pour éviter d'éventuelles poursuites, un manufacturier sérieux de tels 3-Roues devrait s'assurer que ces problèmes soient connus de leur éventuels acheteurs.

 

[ Carte du présent site sur les 3-Roues ]     [ Page suivante ]

Index 3-Roues ] Remonter d'un niveau ] 1.1Side-car ] 1.2UneRoueAvant ] [ 1.3UneRoueArrière ] 1.4ChâssisS'Incline ] 1.5DeuxRouesAvantMotricesDirectrices ]

 
Le contenu de ce site demeure l'entière propriété de Pierre M. Ethier. Tous droits réservés.
L'information sur ce site est présentée pour le bénéfice des lecteurs. Une attention particulière a été apportée à couvrir de nombreux sujets reliés aux 3-Roues et à rendre les textes et illustrations aussi clairs que possible pour aider à mieux comprendre. Mais les lecteurs gardent l'entière et exclusive responsabilité de l'application et des essais de toutes recommandations, théories, suggestions... Ainsi, Pierre M. Ethier ne peut pas être tenu responsable pour quelque incompréhension ou quelque conséquence que ce soit résultant de l'utilisation de cette information. 
Envoyer toutes questions, remarques, blagues ou suggestions d'additions à pierre.ethier@clevislauzon.qc.ca ou à Pierre M. Ethier, 2120 Du Foulon, App. 8, Sillery, Québec, Canada, G1T 1X4