La Minérathèque du Cégep de Lévis-Lauzon

« La géologie est la science qui traite de la composition, de la structure, de l’histoire et de l’évolution de la Terre ainsi que des processus qui la façonnent. » Dans le bloc A, au 3e étage, se trouvent des armoires de verre qui contiennent une importante collection que nous avons baptisée « Minérathèque ». On y retrouve des minéraux, des roches, des fossiles ainsi que des pierres rares et des cristaux exceptionnels. Elle est destinée à faire connaître les sciences de la Terre à nos étudiants. C’est dans le cadre d’une approche pédagogique que la collection est présentée.

Pour les minéraux, la classification classique est en 8 familles chimiques. Nous avons choisi plutôt une classification simplifiée selon l’abondance et les besoins de nos sociétés. Des minéraux communs (comme le quartz et la pyrite), des minéraux sources de métaux (comme l’hématite qui constitue nos grands gisements de fer) et des minéraux largement utilisés dans notre vie de tous les jours (comme la halite (sel de table) et le gypse).

Minéraux communs
minéraux sources de métaux
minéraux largement utilisés dans notre vie de tous les jours

Pour les roches (composées de minéraux), nous avons utilisé la classification classique de base : les roches ignées (comme le granite et le basalte), les roches sédimentaires (comme le calcaire et le grès) et les roches métamorphiques (comme le marbre et l’ardoise). Les fossiles sont associés aux roches sédimentaires et plusieurs exemples sont présentés, certains âgés de centaines de millions d’années, et d’autres, de quelques dizaines de milliers d’années seulement.

Au centre de la collection, ce sont les échantillons les plus spectaculaires. Pour les gemmes, ce sont tout d’abord les pierres précieuses (diamant, rubis, saphir et émeraude), puis les pierres fines (comme la turquoise et l’agate), et ensuite les pierres de décoration (comme l’onyx et le marbre). Le tout est complété par de gros cristaux plutôt rares.

Nous tenons à remercier M. René Dubé, enseignant en géologie (1975-2010), et souligner la participation et l’intérêt de M. Roger Godbout (1977-2010), qui ont permis de constituer une collection de roches et minéraux d’une grande richesse. Ceux-ci ont passé de nombreuses journées où ils prenaient la route à la recherche d’échantillons dans des gisements situés un peu partout au Québec. Les échantillons ramassés sur le terrain pouvaient servir directement pour la Minérathèque, pour les besoins en enseignement, et ils pouvaient aussi parfois servir de troc avec d’autres collectionneurs.

Cégep de Lévis-Lauzon